Taux de promotion pour les années 2013-2014-2015 : Arnaque ou entourloupe pour les personnels de catégorie C ?


PROMOTIONS POUR LES PERSONNELS DE CATEGORIE C : si ce n’est ni une arnaque, ni une entourloupe... que l’administration prenne les mesures qui s’imposent pour appliquer le taux maximum.

Printemps 2012 : l’administration présente aux organisations syndicales un projet fixant les taux de promotion à appliquer dans certains corps du MAE (excepté le corps des traducteurs et les corps interministériels) à l’ horizon 2013-2014-2015 en remplacement de l’arrêté du 9 juillet 2009 fixant les taux de promotion pour les années 2010-2011-2012.

Lors des réunions du groupe de travail consacré à ce sujet, la CGT et les autres Organisations Syndicales du MAE n’ont pas cessé de revendiquer un relèvement des taux de promotion proposés pour les personnels de catégorie C. Pour répondre à cette demande collective, l’administration s’engage à porter cette revendication devant la DGAFP et la Direction du Budget afin qu’elle soit validée.

1er octobre 2012 : le ministre annonce lors du CTM extraordinaire que l’accord de la DGAFP et de la Direction du Budget est acquis pour le relèvement de certains taux dont celui des promotions dans le corps des adjoints administratifs en principal de 1ère qui passera ainsi de 19 à 25%. Celui applicable pour l’accès au nouvel échelon spécial de Principal de 1ère sera fixé à 35% pour 2013 et 2014 et 30% pour 2015.

Pour la CGT, ces mesures restent de loin insuffisantes car dans le même temps d’autres grades ne bénéficient d’aucune avancée voire même subissent un coup de rabot comme les grades du corps des adjoints techniques qui voient leur ratio ramené à 30% au lieu des 36% précédemment en vigueur.

2 octobre 2012 : parution de l’arrêté fixant les taux de promotion applicables au MAE pour la période 2013/2014/2015 (http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=LEGITEXT000026480660)

15/16 novembre 2012 : réunion de la CAP du corps des adjoints administratifs de chancellerie.

13 décembre 2012 : réunion de la CAP du corps des adjoints techniques de chancellerie au cours de laquelle la CGT dénonce la baisse du taux de promotion pour les personnels C techniques.

Résultat : le compte n’y est pas pour les personnels de catégorie C
en particulier pour les adjoints administratifs de chancellerie !!!

CONCLUSION, POUR LE CORPS DES ADJOINTS ADMINISTRATIFS :

• Passage en principal de 1ère classe, 30 agents privés de promotion !

Sur 464 agents promouvables (chiffre communiqué par l’Administration, nous n’inventons rien), 116 agents auraient dû être promus et non 86 agents.

• Passage à l’échelon spécial, 40 agents à la trappe !

206 agents étaient promouvables avec un taux de promotion à 35%,
72 agents auraient dû être promus et non 32 agents.

CHERCHEZ L’ERREUR !

L’ARNAQUE SE VÉRIFIE POUR CHAQUE GRADE DU CORPS DES ADJOINTS ADMINISTRATIFS !

AU TOTAL UNE CENTAINE D’AGENTS PRIVÉE DE PROMOTION !

Le 6 décembre 2012 lors du CTS à Nantes la CGT a réclamé des explications sur la non application du taux maximal pour les personnels C en demandant à l’administration toute la transparence sur ce dossier.

Un mois plus tard nous n’avons ni explication ni réponse...

AUJOURD’HUI LA CGT DÉNONCE CETTE ENTOURLOUPE ET REVENDIQUE LA JUSTE APPLICATION DU RATIO PROMUS/PROMOUVABLES DANS TOUS LES CORPS DU MAE !

Nous ne pouvons pas accepter que l’Administration n’applique pas le taux maximal de promotion alors même que certains agents sont promouvables depuis des années et restent, comme la sœur Anne, à ne voir « rien que le soleil qui poudroie, et l’herbe qui verdoie ».