Syndicats et Mutualité vent debout contre tout impôt sur la santé


Alors même que le budget de la Sécurité Sociale pour 2012 a été présenté mercredi 5 octobre en Conseil des ministres, les organisations syndicales CGT, CFE-CGC, CFDT, CFTC, Force Ouvrière, FSU, UNSA et la Mutualité Française ont appelé, dans un communiqué commun, le gouvernement et le Parlement à renoncer au doublement de la taxe sur les complémentaires santé et à tout impôt sur la santé.

« Cette taxation entraînera inéluctablement une augmentation du coût des contrats santé et aggravera donc les inégalités d’accès aux soins ». Ces organisations demandent au gouvernement et au Parlement de « renoncer à affaiblir une nouvelle fois la protection sociale des Français et rappellent leur attachement à une Sécurité Sociale de haut niveau et une couverture complémentaire solidaire accessible à tous ».

La Mutualité française a lancé la semaine dernière une pétition sur intitulée « Un impôt sur notre santé ? C’est non ! » pour dénoncer l’alourdissement de la taxation.