SOLIDARITE AVEC LES SALARIES AIR FRANCE


L’histoire est un éternel recommencement...et les conflits sociaux sont toujours propices à des débordements. Les grandes conquêtes sociales ont été obtenues par la mobilisation et la grève. Aujourd’hui les mobilisations se fondent sur la légitime défense face à un système ultra-libéral dont la seule ambition est le profit financier et non le progrès social et humain.
Personne, évidemment, n’est pour la violence physique mais elle est la conséquence d’une violence sociale organisée à laquelle sont confrontés nombre de salariés, à AIR FRANCE comme ailleurs.

extrait du discours de Jean JAURES devant la Chambre des députés lors de la séance du 19 juin 1906 :

 « Le patronat n’a pas besoin, lui, pour exercer une action violente, de gestes désordonnés et de paroles tumultueuses ! Quelques hommes se rassemblent, à huis clos, dans la sécurité, dans l’intimité d’un conseil d’administration, et à quelques-uns, sans violence, sans gestes désordonnés, sans éclats de voix, comme des diplomates causant autour du tapis vert, ils décident que le salaire raisonnable sera refusé aux ouvriers ; ils décident que les ouvriers qui continuent la lutte seront exclus, seront chassés, seront désignés par des marques imperceptibles, mais connues des autres patrons, à l’universelle vindicte patronale. […] Ainsi, tandis que l’acte de violence de l’ouvrier apparaît toujours, est toujours défini, toujours aisément frappé, la responsabilité profonde et meurtrière des grands patrons, des grands capitalistes, elle se dérobe, elle s’évanouit dans une sorte d’obscurité.  »

et le même Jean Jaurès en 1912 :

"...si nous devons de tout notre effort corriger, contenir, refouler par la puissance grandissante de la raison et de l’organisation ces échappées d’instinct, de colère et de violence, ah ! du moins, lorsque, malgré tout, la violence éclate, lorsque le cœur de ces hommes s’aigrit et se soulève, ne tournons pas contre eux, mais contre les maîtres qui les ont conduits là, notre indignation et notre colère !  »

source : http://www.jaures.eu/category/resso...

Que ceux qui se nomment socialistes, au parti socialiste ou à la tête de l’Etat méditent ces paroles.

La CGT MAE apporte son soutien aux salariés d’AIR FRANCE et vous invite à signer la pétition JE DONNE MA CHEMISE POUR LA LIBERTE (onglet PETITION) et à diffuser largement autour de vous cet appel et la vidéo où l’on voit une hôtesse interpeller les cadres de AIR FRANCE
https://www.youtube.com/watch?v=fcb...

YoxView thumbnail
PETIT MATIN BRUN !