Réunion du 30 mai chez le SG du Quai d’Orsay à propos des compétences du MAE et du MIIIcodev


Le 30 mai, à 17 heures 30, le secrétaire Général, le Directeur de Cabinet du Ministre, le Directeur Général de l’Administration, le Directeur adjoint de la DgCID et le Directeur de la DFAE ont présenté aux organisations syndicales du MAE, les résultats des négociations ayant précédé la publication du décret relatif aux attributions du MIIIcodev.

Pour la CGT, nos questions et interventions ont porté sur l’avenir des personnels concernés par ce nouveau ministère :
- Quels services vont déménager au 101 rue de Grenelle ?
- Combien d’agents doivent l’intégrer ?
- Sous quel statut, sur quelle base de volontariat ?
- Quelle sera leur déroulement de carrière au MAE ?
- Quid des personnels en charge de la délivrance des visas à l’étranger ?

En réponse, l’administration a affirmé que rien n’était décidé, que seuls les termes du décret de compétences avaient été pour l’instant négociés entre les deux ministères.

L’administration nous a présenté un compte rendu des négociations, saluant la performance des négociateurs. "Le ministre s’est bien battu avec l’objectif de protéger le personnel, la spécificité du ministère, le coeur de nos métiers. Les arbitrages qui ont été rendus préservent les compétences du MAE et nous ont été favorables." Victoire de façade ou réelle victoire : seul l’avenir nous répondra.

La CGT a exigé d’être informée du contenu de la réflexion et des propositions de la mission STEFANINI après le 15 juin au sujet des futurs personnels du MIIIcodev.

Les organisations syndicales doivent rester vigilantes car les décisions relatives aux personnels ne sont pas en core prises.

Vous trouverez ci-joint la déclaration préliminaire de la CGT lors de cette réunion.