Retrait du projet Loi travail : Amplifions les luttes !


Le puissant mouvement engagé depuis le 9 mars 2016 est caractérisé par des éléments dont la complémentarité est inédite :

  • - un important travail d’analyse du projet de loi El Khomri pour mieux le combattre,
  • - une unité qui dure entre les organisations CGT – FO – FSU – Solidaires – UNEF – UNL – FIDL,
  • - une unité qui dure entre une vingtaine d’organisations de jeunes (dont les jeunes CGT),
  • - une opinion publique, et notamment celle des salarié-e-s, très majoritairement défavorable au projet de loi El Khomri,
  • - une pétition électronique ayant recueilli 1.300.000 signatures,
  • - 12 manifestations auxquelles a appelé l’URIF, en 11 semaines, avec une présence importante des salariés, privés d’emploi et retraités parisiens,
  • - des rassemblements (notamment celui du 10 mai, spontané, devant l’assemblée nationale) et meetings (en particulier celui du 3 mai aux Invalides),
  • - des journées de grève, la plus massive ayant été jusque-là celle du 31 mars,
  • - des occupations de lieux institutionnels, de théâtres, et de lieux de travail (mairies d’arrondissement, migrants, sans papier, intermittents, Mac Do,…),
  • - des occupations de place (nuit debout, phénomène inédit),
  • - une utilisation sans précédent des réseaux sociaux pour la bataille idéologique, pour informer des actions à venir et témoigner des actions ayant eu lieu,
  • - une répression policière rarement vue, qui fait écho aux répressions patronales et à la judiciarisation de l’activité syndicale,
  • - un gouvernement qui dégaine le 49.3 comme il l’avait fait à 3 reprises en 2015 pour faire passer la loi Macron.

Forts de tout ce que nous avons déjà fait depuis que nous avons découvert l’avant-projet de loi El Khomri à la mi-février, il est crucial d’élever le niveau de la lutte.

Le succès des manifestations de la semaine dernière, et en particulier celle du 19 mai, démontre que le mouvement social se poursuit sans essoufflement.
Voir le Communiqué CGT :
http://www.cgt.fr/Vous-avez-dit-essoufflement.html

Nous assistons à une montée des luttes dans des secteurs stratégiques de la production industrielle et de la logistique-transports. Le carburant vient à manquer…

La poursuite du mouvement est impulsée par le communiqué commun CGT-FO-FSU-Solidaires-UNEF-UNL-FIDL du 20 mai :
http://www.cgt.fr/Toujours-determine-es-Amplifier-la.html