Poursuite de la réforme de l’État : que va-t-il rester des administrations centrales et de leurs agents ?


RE-DÉCOUPAGES MINISTERIELS, TRANSFERTS DES MISSIONS, RESTRUCTURATIONS DES SERVICES, DÉMANTÈLEMENT DE L’ÉTAT

Sous l’impulsion de l’Union Générale des Fédérations de Fonctionnaires (UGFF), plusieurs syndicats CGT d’administrations centrales se sont réunis afin de mesurer les conséquences de la nouvelle organisation de l’État pour les personnels et les usagers.

Le texte joint est le début d’une réflexion qui doit se poursuivre et se décliner ministère par ministère.

Il est cependant aisé de constater que les politiques publiques mises en place, retrouvent des critères communs quelle que soit l’administration concernée.

Ce texte auquel la CGT/MAE a modestement contribué, appelle une suite lorsque seront connus les différents moyens humains et financiers mis en place dans le cadre du projet de loi de finances 2008.