Pour combattre, avec la CGT, le plan d’austérité européen, dit " Pacte Euro Plus", une seule solution : le lire.


Le " Pacte Euro Plus" adopté par la réunion des chefs d’états les 24 et 25 mars 2011, entend, au mépris des principes démocratiques fondamentaux, contraindre tous les pays à des plans d’austérité sans précédent.

Il s’agit de faire payer aux populations d’Europe le poids d’une crise dont elles ne sont en rien responsables.

Le " Pacte Euro Plus" constitue une véritable mise en tutelle des états et des peuples en érigeant au premier plan les critères de compétitivité imposés aux salariés et aux territoires sous la férule des banques et des agences de notation.

La prise de position de la CES ( Confédération Européenne des Syndicats) avec le manifeste d’Athènes est un point d’appui au développement des luttes syndicales.

Celles-ci ont besoin de s’inscrire dans la durée et dans une dynamique de convergence.

La question de la dette doit être mise en débat, dans sa structure : le financement des dépenses utiles ou le paiement de rentes aux plus riches, comme dans la partie recettes en mettant réellement à contribution le capital.

PAR LA MOBILISATION EN FRANCE ET EN EUROPE AGISSONS A TOUS LES NIVEAUX POUR IMPOSER D’AUTRES CHOIX.

Veuillez trouver en pièce jointe :

- Le Pacte Euro plus adopté par le Conseil Européen,les 24 et 25 mars 2011,

- Le manifeste d’Athènes et les 20 engagements de la CES à l’horizon 2011-2014,

- La résolution d’urgence adoptée par le congrès de la CES, le 16 mai 2011.

SOLIDARITE AVEC LES TRAVAILLEURS ET LE MOUVEMENT SYNDICAL DANS TOUS LES PAYS FRAPPES PAR LES PLANS D’AUSTERITE.

OUI A L’EUROPE DES LUTTES, NON AU PACTE EURO PLUS.