MANIFESTATIONS DU 12 MAI : Mettons en échec la loi travail, les jeunes et les salariés doivent être entendus !


La CGTMAE avec son conseil national, réuni à Paris, participera à la manifestation du 12 mai en se rendant vers l’Assemblée Nationale.

Le puissant mouvement engagé depuis le 9 mars 2016 est caractérisé par des éléments dont la complémentarité est inédite :

- un gros travail d’analyse du projet de loi El Khomri pour mieux le combattre,
- une unité qui dure entre les organisations CGT – FO – FSU – Solidaires – UNEF – UNL – FIDL,
- une unité qui dure entre une vingtaine d’organisations de jeunes (dont les jeunes CGT),
- une opinion publique, et notamment celle des salarié-e-s, très majoritairement défavorable au projet de loi El Khomri,
- une pétition électronique ayant recueilli 1.300.000 signatures,
- 9 manifestations auxquelles a appelé l’URIF/CGT*, en 9 semaines, avec une présence importante des salariés, privés d’emploi et retraités parisiens,
- des journées de grève, la plus massive ayant été celle du 31 mars,
- des occupations de lieux institutionnels et de théâtres (mairies d’arrondissement, migrants, sans papier, intermittents),
- des occupations de place (nuit debout, phénomène inédit),
- l’interpellation des parlementaires,
- une utilisation sans précédent des réseaux sociaux pour la bataille idéologique, pour informer des actions à venir et témoigner des actions ayant eu lieu,
- une répression policière rarement vue, qui fait écho aux répressions patronales et à la judiciarisation de l’activité syndicale.

L’appel du Comité général de l’UD du 18 février n’a pas pris une ride, pas plus que celui du 51ème Congrès Confédéral, qui reste d’actualité.

La décision d’utiliser l’article 49.3 pour tenter de permettre une régression sociale sans précédent montre que le pouvoir politique est en grande difficulté.
Cette violence politique renforce l’indignation du monde du travail !

Pour gagner, nous devons tout faire pour que la grève monte en puissance, avec un intérêt particulier à porter sur les secteurs les plus stratégiques.
La semaine prochaine devrait être un tournant de ce point de vue, avec les cheminots, les routiers, la RATP, aéroports de Paris, l’énergie, la chimie, la construction, …
Des réunions téléphoniques CGT associant fédérations, UD, Régions et membres de la CE Confédérale auront lieu cet après-midi : nous vous tiendrons informé de ce qu’il en ressort.

Dès maintenant, nous avons la responsabilité de réussir une puissante manifestation régionale unitaire,
demain Jeudi 12 mai, 14 H, de Denfert Rochereau vers l’Assemblée Nationale.

La poursuite de l’action est déjà décidée avec les journées de grèves et de manifestations la semaine prochaine :
Mardi 17 mai
Jeudi 19 mai

* URIF/CGT Union Régionale Ile de France

Voir le communiqué unitaire et le communiqué CGT :

http://www.cgt.fr/Amplifier-la-mobilisation-face-au.html

http://cgt.fr/Le-gouvernement-affiche-sa.html

En pièce jointe :

le tract intersyndical CGT/FO/FSU/Solidaires/FIDL/UNEF/UNL