Avenir de la Fonction Publique : Lettre unitaire intersyndicale au Premier ministre, 13 mai 2015


Monsieur le Premier Ministre,

Des négociations sont engagées depuis le 12 mars 2014 sur l’Avenir de la Fonction publique, les parcours professionnels, carrières et rémunérations des agents.
Les organisations syndicales, signataires de ce courrier, sont engagées de manière déterminée dans ces négociations. Leur objectif commun est bien d’obtenir une amélioration conséquente pour plus de 5 millions d’agents de la Fonction publique.

Or, elles constatent avec regret, et elles l’ont exprimé de manière répétée, que les propositions successives faites par le gouvernement ne sont pas acceptables car elles ne répondent pas aux pertes de pouvoir d’achat cumulées ces dernières années, pas plus qu’elles ne rénovent les grilles indiciaires, selon l’objectif fixé à l’ouverture des négociations, et réaffirmé depuis.
D’une part, les mesures proposées pour l’ensemble des catégories concernées ne sont pas de nature à apporter une réelle amélioration pour toutes et tous les agents ni en termes d’effet indiciaire, ni en termes de déroulement de carrière.

D’autre part, le calendrier d’application de ces mesures est beaucoup trop étalé dans le temps pour que la mesure même ait un sens pour les agents, sa mise en oeuvre allant jusqu’à 2022 pour certaines catégories…
En conséquence, les organisations syndicales soussignées vous demandent, Monsieur le Premier Ministre, qu’une nouvelle proposition à la hauteur des attentes des agents et des enjeux propres à notre modèle social, leur soit rapidement faite.

Dans l’attente d’un nouvel arbitrage de votre gouvernement, nos organisations proposent d’utiliser les séances de l’agenda social dédiées à ces négociations pour traiter de questions relevant de la négociation PPCR mais ne touchant pas directement aux sujets relatifs à la grille indiciaire (séquence 5, travail sur l’égalité femmes/hommes…).

Nous restons à votre disposition pour toutes informations complémentaires comme pour toute rencontre que vous jugeriez utile.
Nous vous prions de croire, Monsieur le Premier Ministre, en l’expression de nos salutations respectueuses.

Brigitte JUMEL Secrétaire Générale de l’UFFA-CFDT
Serge HERARD Président de la Fédération des Fonctions Publiques CFE-CGC
Denis LEFEBVRE Président de la CFTC-FAE
Jean-Marc CANON Pour la Fonction publique CGT
Bruno COLLIGNON Président de la FA-FP
Christian GROLIER Secrétaire Général de l’UIAFP-FO
Guy BARBIER Secrétaire Général de l’UNSA Fonction Publique
Bernadette GROISON Secrétaire Générale de la FSU
Denis TURBET-DELOF Délégué National de Solidaires Fonction Publique

Copie de ce courrier à Madame la Ministre Marylise Lebranchu