La mise en application de la loi du 26 juillet 2005 ne résout pas la précarité des non-titulaires


Comme la CGT l’a toujours dénoncé, hors la pérennisation des contrats pour les agents non-titulaires de plus de 50 ans (225 agents au MAE), l’application de la loi "Dutreil" se traduit par une politique arbitraire de transformation de contrats de CDD en CDI mais surtout de non renouvellement de contrats (en clair des licenciements), sous le double prétexte d’une nécessaire souplesse de gestion des ressources humaines et de réduction des effectifs dans le cadre du contrat de modernisation.

Ci-joint les revendications CGT pour les personnels non-titulaires du MAE