Journée d’action du 31 janvier à l’appel de la CGT, de la FSU et de SOLIDAIRES : une étape en attendant la suite aprés le 7 février...


JOURNEE D’ACTION DU 31 JANVIER A L’APPEL DE LA CGT, DE LA FSU ET DE SOLIDAIRES : APRES LE 7 FEVRIER ON FAIT QUOI AU MAE ?

La CGT, la FSU et SOLIDAIRES ont appelè dans un communiqué publié le 19 décembre 2012 (voir pièce jointe) à une journée d’action le 31 janvier 2013, l’UGFF/CGT appelant depuis lors clairement à la grève pour peser sur les discussions et les négociations à venir.

En effet le 7 février la ministre de la fonction publique devrait faire connaitre aux syndicats ses propositions relatives aux rémunérations, à la carrière et aux parcours professionnels des fonctionnaires. Ces annonces concerneront l’ensemble des fonctionnaires du MAE.

Deux solutions s’offraient à la CGT/MAE : soit appeler à la grève pour le 31 janvier soit attendre les propositions de la ministre pour mieux mobiliser après le 7 février si le compte n’y est pas.

Hasard du calendrier ce même 7 février, le DGA du MAE devrait rencontrer les syndicats pour leur présenter ses orientations en matière de restructuration et d’évolution du réseau à l’étranger dans le cadre de la modernisation de l’action publique de l’Etat et de la programmation des 600 suppressions d’emplois prévues au budget du MAE à l’horizon 2013, 2014 et 2015.

Pour se donner les moyens de réussir une mobilisation à la hauteur
des enjeux la CGT a donc fait le choix au MAE d’attendre le 7 février
pour préparer et construire, si les personnels le décident, une riposte sociale digne de ce nom dans un ministère où l’éloignement géographique des personnels rend plus difficile qu’ailleurs toute mobilisation collective de grande ou de moyenne ampleur.

C’est pourquoi la CGT/MAE n’appellera pas à la grève pour le 31 janvier mais laisse à chaque agent du MAE le choix de se porter gréviste dans le cadre du préavis de grève déposé par l’UGFF/CGT
le 10 janvier (voir pièce jointe).

Gréviste ou non gréviste, libre à chacun également de rejoindre ou de ne pas rejoindre le cortège des manifestants lors de cette journée d’action du 31 janvier 2013.

A Paris la manifestation partira de Port Royal à 14H pour rejoindre la rue du Bac en passant par le carrefour Vavin et le boulevard Raspail.

A Nantes le rendez vous pour la manifestation est fixé à 10h30
devant le Centre Hospitalier Universitaire (CHU) voir tract ci après.