CTM MAI 2014


Règlements intérieurs en administration centrale :

La CGT MAE demande le report de l’examen de ces projets qui doivent en premier lieu être soumis au CHSCT et prendre en compte les problématiques de chaque service.
Elle fait observer que ces règlements intérieurs en administration centrale sont typiquement de la compétence du comité technique d’administration centrale CTAC. Il convient donc de prendre son
temps pour les retravailler et les présenter à la première réunion du comité technique d’administration centrale qui aura compétence sur l’organisation des services en administration
centrale.

Action sociale

En ce qui concerne la politique d’action sociale, la CGT regrette la rupture unilatérale de la convention liant l’administration à l’ADOS et la perte de l’attribution des secours sur le budget de l’ADOS.
Elle tient à souligner l’apport de cette association qui permettait de faire une distinction entre l’employeur direct et la personne secourue. L’association ne donnera désormais plus qu’un avis sans avoir la certitude que la personne aidée aura le montant du secours accordé du fait des contraintes budgéraires.
La CGT MAE exige de discuter de ces questions, avec
l’aide de toutes les expertises, pour une véritable action sociale au niveau du Département et regrette que l’administration ait pris des mesures précipitées à la suite du rapport de l’Inspection.

Recrutement PACTE et situation des conjoints d’agents

La CGT indique que son organisation est favorable à ce type de
recrutement et souhaite qu’il soit étendu aux corps techniques pour lesquels il existe un besoin de renouvellement et une demande, notamment en matière d’entretien de l’immobilier.
Malgré les efforts de l’administration pour valoriser ces agents, il note qu’il persiste des réticences à leur égard notamment au sein des services où ils ont leur première affectation.
Par ailleurs, la CGT demande que l’administration prenne contact avec le ministère du Travail pour allonger la durée de suspension
des droits ASSEDIC en faveur du conjoint qui laisse son emploi pour suivre un agent du MAE.

Transparence

La CGT regrette le manque de concertation sur ce
sujet. Sur le mouvement, il indique que des postes parus en Transparence initiale ont été accordés à des agents dérogatoires sur un troisième poste laissant ainsi de côté certains agents qui faisaient leur vœu « normal ». C’est un vrai sujet de débat voire d’inquiétude. Il ne lui semble pas normal qu’à cette date (mi-mai) un agent primo-partant inscrit sur la Transparence initiale, voit figurer sur des Transparences complémentaires des postes sur lesquels il avait candidaté.

Mesures Coût-Vie

La CGT-MAE rappelle que son organisation soutient l’application de
l’augmentation coût-vie au sein des EAF.
Sur le temps de travail, elle demande que soit mis en place un socle de base dans les pays où le droit local est insuffisant au regard des droits reconnus en France et cite entre autres l’exemple des congés.

Organisation du travail

Concernant le bilan de l’expérimentation du temps de travail à
l’étranger, la CGT, après avoir interrogé des agents d’un poste expérimentateur, a constaté qu’aucun agent n’a été informé de cette expérimentation. Dans ce contexte, elle exprime ses doutes sur le dispositif et ses conclusions.

Point gestion des personnels et CSRH

La CGT rappelle la qualité de l’engagement des agents du
CSRH dont le rôle devient central au niveau de la gestion du personnel et le travail de formation accompli.
Elle souligne néanmoins les difficultés posées par la question de l’appui juridique et indique que son organisation sera vigilante sur les conditions d’installation des nouveaux agents et sur la mise en
œuvre de SIRHIUS. Sur ce dernier point, elle fait observer les problèmes rencontrés par d’autres administrations, notamment l’INSEE, au niveau de la confidentialité du dossier administratif des agents. Il évoque également la question du rappel sur les trop-perçus induite par la mise à jour de certains dossiers et regrette
qu’il n’y ait pas eu de démarche d’accompagnement des agents concernés en la matière.

P.-S.

ci-dessous le texte de la déclaration CGT lue en début de séance.