CADN : toujours sous tension


« ...Monsieur le directeur, dans un contexte extrêmement tendu, avec un absentéisme pour raisons médicales toujours important, la suppression de cet ETP d’encadrant est inadmissible. Et, alors que le traumatisme lié au suicide d’un agent sur son lieu de travail est toujours présent, comment comprendre les propos rapportés sur une DRH « qui en aurait marre du CADN » ?.... »