Bailleur indélicat : des avancées


Lors du Comité d’action sociale (CAS) du 4 février 2016, la CGT-MAE a interrogé l’administration sur l’évolution du dossier des logements sociaux du parc ministériel gérés par un bailleur privé indélicat.

En juillet dernier, la CGT-MAE avait entrepris une action auprès du pôle Logement de la Délégation pour la politique sociale (DPS) et avait écrit au ministre pour attirer son attention sur des dysfonctionnements de gestion de ce bailleur privé et lui faire part des plaintes des agents.

A l’initiative de cette affaire, la CGT-MAE a été satisfaite de voir que d’autres syndicats nous ont emboîté le pas pour s’enquérir des démarches entreprises par le pôle Logement afin de remédier à une situation préjudiciable aux droits des agents locataires de ces logements.

La DPS nous a informés avoir reçu début janvier le bailleur qui s’est engagé à régulariser le trop perçu des loyers consécutif à des déclarations de superficies erronées.

Parallèlement, le pôle logement a obtenu les attestations de surface des logements concernés, établies par un géomètre indépendant mandaté par ses soins.

Le pôle Logement nous a assurés que la régularisation des loyers se ferait pour l’échéance de février 2016.

La CGT-MAE reste attentive à l’évolution de ce dossier.