Avec la CGT, mobilisation des personnels recrutés locaux en grève le 13 mai pour leurs salaires à Jésusalem : 15 %, c’est maintenant, pas dans un an, ni deux, ni trois !


LES RECRUTES LOCAUX DE JERUSALEM EN LUTTE POUR OBTENIR UNE REVALORISATION IMMEDIATE DE LEUR GRILLE SALARIALE.

Alors qu’un courrier revendicatif CGT signé par un collectif de RL avait été adressé à l’administration le 2 octobre 2012 aucune réponse n’y a été faite par l’administration avant le 25 avril 2013.

Face à l’indifférence, voire au mépris de l’administration à leur égard, les personnels Recrutés Locaux ont donc décidé de se mettre en grève et à leur demande la CGT a déposé un préavis de grève pour le lundi 13 mai 2013.

La réponse de l’administration arrivée trop tard, en date du 25 avril, n’a pas satisfait les personnels, même si, pour excuser l’absence de réponse, "le temps passé a été mis à profit pour régler une partie des questions que vous soulevez".

Il reste que malgré le langage diplomatique, la question principale n’est pas réglée, à savoir l’exigence d’une revalorisation immédiate de 15% des salaires pour les personnels Recrutés Locaux. A cette question l’administration répond : plus tard, peut être, on ne sait jamais," en septembre", si la commission de revalorisation des grilles salariales le décide.

Mais les personnels n’en peuvent plus d’attendre depuis des lustres une augmentation salariale alors que le cout de la vie augmente années après années. Ils exigent une augmentation immédiate.

Une réunion de dialogue social s’est tenue le lundi 6 mai. C’était une première depuis les élections locales du 10 mars 2009 dans le cadre de l’accord dialogue social à l’étranger du 4 juillet 2008 ( non signé par la CGT) mais visiblement cette volonté de dialogue et de création
d’une Commission de Concertation Locale en urgence n’a trompé personne quant à son objectif premier, à savoir celui d’éviter un mouvement social des personnels Recrutés Locaux.

Ce conflit du travail aurait pu être évité si l’administration avait accepté de répondre rapidement et concrètement à la revendication principale des RL sur leur grille salariale : l’augmentation, c’est maintenant, pas dans un mois, ni deux, ni trois !

C’est pourquoi les personnels vont se mobiliser par la grève le 13 mai avec le soutien de la CGT et de leurs collègues expatriés qui avaient déjà manifesté leur solidarité en signant la pétition jointe au courrier CGT du 2 octobre.

Veuillez trouver, en pièce jointe, les préavis de grève CGT déposés le vendredi 26 avril à Paris et au consulat général de France à Jérusalem pour permettre à tous les personnels de faire grève dans les services de l’Etat le 13 mai à Jérusalem.