Augmenter les salaires et le pouvoir d’achat : pour la CGT c’est juste, possible et urgent.


Augmenter les salaires et le pouvoir d’achat : C’est juste, possible et urgent

Sous prétexte de crise financière et de pression des agences de notations, les salariés subissent la voracité des marchés et devraient accepter de nouveaux sacrifices.

A l’heure où le gouvernement s’escrime, avec d’autres, à faire payer le prix de la crise aux travailleurs, on peut même dire qu’il est le fossoyeur du pouvoir d’achat, sauf des plus fortunés bien entendu.

Pour les agents de la Fonction publique, la note est particulièrement salée.

Des salaires écrasés dans toutes les catégories :
Le SMIC ayant été réévalué au 1er décembre 2011, puis au 1er janvier 2012, les plus bas traitements des personnels de la Fonction publique sont impactés, en passant de nouveau sous le minimum légal.

Après avoir réactivé l’indemnité différentielle durant 1 mois, le ministre est revenu au point d’indice dès le 1er janvier pour une nouvelle « remise à niveau » des bas salaires de la Fonction publique. Il n’empêche : ces énièmes replâtrages accentuent une situation désastreuse et inacceptable.

Évolution du 1er échelon des grades et catégories
par rapport au SMIC (= 100%) de 1983 à 2012



Au 1er janvier SMIC CAT C - Echelle 2 échelle 3 en 2010 & 11 CAT C - Echelle 4 Catégorie B CatégorieA
1983 100% 115% 123% 133% 175%
1990 100% 103% 112% 123% 158%
2001 100% 100% 103% 113% 137%
2010 100% 100% 100% 101% 118%
2012 100% 100% 100% 101% 116%
2012 NES 103%































Lire la suite dans le 4 pages UGFF-CGT ci-joint.

PDF - 331.2 ko