A l’appel du comité général de la CGT/UD/Paris, après le 1er mai, mobilisons nous le 5, contre la flexi insécurité de l’emploi, contre l’austérité, pour une tolérance zéro envers les paradis fiscaux,,, en attendant les 14 et 16 mai !


Le comité général de la CGT UD Paris appelle les syndicats et salariés parisiens à s’inscrire dans les mobilisations à venir, parmi lesquelles après le 1er mai, la marche contre l’austérité qui aura lieu dimanche 5 mai à Paris, la mobilisation contre l’ANI, le 14 mai, le 15 juin, pour un grand service public de santé et de protection sociale.

Le comité général demande aux dirigeants des syndicats parisiens de la CGT, de mettre tout en œuvre pour réussir les différentes initiatives :


- Un 1er mai de mobilisation massive, solidaire et internationale de tous les travailleurs. Un 1er mai pour le retrait de l’ANI.

- Une participation massive et visible de l’Union des syndicats CGT de Paris dans la manifestation du 5 mai, contre l’austérité et pour porter l’exigence de progrès social, des libertés syndicales, et d’une véritable démocratie sociale.

- Le 14 mai aura lieu le vote définitif sur l’ANI. Investissons ce délai pour amplifier notre travail syndical d’explication pour construire une nouvelle journée d’action contre ce recul social.


- Le 15 juin, pour un grand service public de santé et de protection sociale.

Dimanche 5 mai 2013, départ : 13h30 Bastille, rendez-vous pour la CGT Paris, boulevard Henri IV, dans le cortège du département 75.

Plus que jamais la période nécessite un rapport de forces conséquent pour inverser les choses, par le déploiement de l’ensemble des forces de progrès et la convergence des luttes !

Ensemble, unis et solidaires, pour l’emploi, les salaires, la protection sociale, les services publics.

P.-S.

Appel et tract de la CGT/UD/Paris pour le 1er, 5, 14 mai, 15 juin.