31 JUILLET : UNE MOBILISATION REUSSIE - L’ACTION DOIT SE POURSUIVRE


31 JUILLET : UNE MOBILISATION REUSSIE - L’ACTION DOIT SE POURSUIVRE

- 80 rassemblements unitaires au niveau national, plus de 2500 participants au rassemblement devant l’Assemblée Nationale pour dire haut et fort « pas de remise en cause du droit de grève ».

- Cette journée de lutte a été l’occasion pour la CGT d’exiger de véritables réponses en matière de service public du transport et de protester vivement à l’encontre de mesures législatives portant atteintes aux libertés individuelles et collectives à travers la remise en cause du droit de grève.

- La loi portant « sur le dialogue social et la continuité du service public dans les transports terrestres réguliers de voyageurs » soulève des questions graves en matière d’exercice du droit de grève, de conduite du dialogue social et de qualité du service rendu aux usagers.

- La CGT réaffirme que cette loi :

  • est hypocrite, parce qu’elle trompe la population sur ses véritables objectifs,
  • est inutile parce qu’elle ne répond aux préoccupations des usagers et des salariés ,
  • est dangereuse parce qu’elle attaque le droit constitutionnel de grève.

- C’est pourquoi la CGT a décidé d’une intervention volontaire, dans le cadre du recours déposé devant le Conseil Constitutionnel par plus de soixante députés.

Vous trouverez ci-joint l’intervention de la CGT lors du rassemblement devant l’assemblée nationale ainsi que celle du point de presse du 8 août 2007 sur la saisie du Conseil Constitutionnel.