14 novembre pour l’emploi et la solidarité en Europe : la CGT/MAE appelle les personnels à participer aux manifestations de Paris et Nantes.


Le 14 novembre Tous ensemble contre l’austérité, Pour l’emploi et la solidarité en Europe

Dans toute l’Europe, les politiques d’austérité montrent leurs effets néfastes pour les salariés, les retraités et les privés d’emploi : récession, chômage, pauvreté... Les traitements de chocs imposés aux travailleurs, notamment en Grèce, en Espagne et au Portugal, conduisent à la destruction des droits sociaux et au recul de la démocratie.

En France, le gouvernement s’inscrit dans cette même logique mortifère qui, sous prétexte d’assainissement des finances publiques, veut faire payer aux salariés la crise que le monde de la finance a provoquée.

Après avoir accepté le Pacte budgétaire européen qui pérennise l’austérité, il vient d’abdiquer face à l’ultimatum du Medef et des patrons du CAC 40 en proposant un Pacte de compétitivité qui va plonger l’économie française dans la récession. Le cadeau de 20 milliards d’euros fait sans contrepartie aux entreprises (qui s’ajoutera aux 172 milliards d’aides dont elles bénéficient déjà) sera en effet payé par une ponction de 10 milliards sur les ménages (hausse de la TVA, fiscalité écologique) et une réduction supplémentaire de 10 milliards des dépenses publiques (en plus des 50 milliards d’économies déjà programmées) qui se traduira par de nouvelles suppressions d’emplois dans la Fonction publique, moins de services publics, de prestations sociales et d’investissements publics.

Ça suffit !

Le 14 novembre, pour la première fois en Europe, une grève générale est organisée par le mouvement syndical au Portugal, en Espagne, en Grèce, à Chypre et à Malte. Dans le même temps, la Confédération européenne des syndicats a lancé un appel à une journée d’action et de solidarité coordonnée en Europe.

Par la grève, des manifestations, ou d’autres initiatives, ils exigeront :

  • une véritable coordination des politiques économiques (harmonisation fiscale...) et des mesures de solidarité concrètes avec les peuples les plus en difficulté ;
  • la négociation d’un « Contrat social » européen afin de mettre fin au dumping social entre pays en instaurant des standards sociaux européens, en particulier un salaire minimum dans chaque pays ;
  • des mesures de relance afin de renouer avec une croissance durable et favoriser l’emploi.

La CGT-MAE appelle les personnels du ministère des Affaires étrangères à participer aux manifestations unitaires CFDT, CGT, FSU, Solidaires, UNSA à Paris et Nantes.

LE 14 NOVEMBRE, FAISONS SORTIR LA FRANCE ET L’EUROPE DE CETTE LOGIQUE INFERNALE !

A Nantes, la manifestation partira de la Chambre de Commerce et de l’Industrie à 10h30

A Paris, la manifestation se déroulera de la place du 18 juin (Montparnasse) jusqu’à l’école militaire à partir de 14 heures. RV CGT/MAE angle rue de Sévres/Bd des Invalides 14 H30 (métro Duroc)

P.-S.

Vous trouverez en pièces jointes :

- La déclaration commune CFDT, CGT, FSU, Solidaires, UNSA du 26 octobre.
- Le préavis de grève déposé par l’UGFF/CGT le 6 novembre.